Tous les soirs, j'ai peur de fermer les volets. A chaque fois que je peux, c'est Chéri qui s'y colle.

MAIS... quand il bosse, j'ai pas le choix: 3 soirs sur 6 je dois donc m'occuper de fermer les volets avant d'aller me coucher.

Sauf que certains soirs, c'est juste impossible. Comme ce soir là, où 5 de mes copines avaient décidé de squatter là, au chaud, contre la fenêtre. Elles étaient toutes aussi grosses les unes que les autres.

Quand Chéri rentre du boulot au petit matin, il ne demande même plus pourquoi je n'ai pas "sécurisé" la maison, moi qui suis capable de me relever 3 fois la nuit pour vérifier que la maison est bien fermée.

araignees 2011